Gratitude et Loyauté

Pourquoi travaillons-nous ? Pour occuper nos journées ? Pour gagner de l’argent ? Pour apprendre ? Pour réaliser un rêve ? Pour faire des rencontres et développer notre réseau ? Pour rendre témoignage ? La bonne nouvelle c’est que nous sommes libres de nos choix, libres de prendre nos décisions et libres de nos convictions. Quelle que soit votre réponse à la question initiale, je vous souhaite à tous une excellente fête du travail.

Le travail est en lui-même une très belle vertu. Il éloigne de nous le vice et l’ennui. Le sommeil du travailleur n’a-t-il pas plus de saveur que le sommeil du paresseux ? Pour l’avoir expérimenté j’en suis totalement convaincue. Cependant pour être épanoui dans son travail, il est nécessaire de développer d’autres vertus qui nous aideront à progresser et atteindre nos objectifs. La patience, la persévérance, la résilience, la gratitude, la loyauté.

Dans ce monde où tout va vite, j’appartiens à une génération qui veut tout tout de suite. Je ne pointe personne puisque ceux qui me connaissent savent que je suis la première concernée. La patience semble être la vertu la plus difficile à atteindre car … elle nous demande du temps ! Des jours, des mois, des années… Pour cette promotion, ce poste, ce salaire… Aïe. Pourquoi attendre ? Sommes-nous sûrs d’obtenir ce que nous espérons si nous attendons ? Comment savoir ? Tant de questionnements. Et pourtant … J’ai vu des collègues réaliser leurs ambitions malgré l’attente qui leur avait été imposée. Quand d’autres leur auraient conseillé de ne plus faire d’efforts, de changer de boîte, etc. Patience, persévérance et résilience vont ensemble. Car durant le temps d’attente, vous pouvez souvent croire qu’enfin une réponse positive arrive. Hélas, rien ! Et la tentation au découragement survient : réaction trop facile. Tomber, se relever, continuer la course. J’admire beaucoup les personnes patientes car elles possèdent certainement un mental d’acier.

La gratitude et la loyauté apparaissent comme des vertus plus spontanées mais loin d’être si évidentes. Au sein des entreprises françaises, se plaindre paraît souvent être l’attitude gagnante. Malheureusement. Ceux qui se plaignent le plus sont ceux qui en ont le plus. N’espérez pas trop obtenir une belle prime ou augmentation si vous ne l’avez pas demandée. Et pourtant, la vertu ne réside-t-elle pas dans le fait d’être reconnaissant pour ce que l’on a? D’éviter de se focaliser sur ce qu’on n’a pas, et valoriser davantage ce que l’on a? Est-ce qu’on nous prendra du coup pour la bonne poire de service ? Celle à qui on peut faire les pires atrocités sans avoir peur de représailles ?

Moi je crois que la justice finit par être rétablie pour les personnes vertueuses. J’ai vu de bons profils, travailleurs, patients, loyaux à leur entreprise malgré plusieurs difficultés, obtenir finalement ce qu’ils désiraient. Le travail vertueux finit par payer.

Voilà quelques axes de développement personnel que je souhaite partager avec vous. Merci de me lire. Merci pour vos messages et encouragements. Et surtout : merci pour votre patience depuis le dernier article :-).

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s