aside The creative and talented people that made 2015….

La fin d’année approche à grands pas; l’heure des bilans. Je ne me sentais pas forcément obligée de rédiger un article pour faire la revue des événements financiers majeurs de l’année, peut-être juste de vous faire une vidéo présentant mes nouveaux projets pour 2016. Mais un collègue qui suit mon blog m’a fowardé un article de efinancialcareers présentant les 15 personnalités des FinTech françaises qui ont marqué l’année 2015 en me suggérant d’en parler sur mon blog. Très bonne idée évidemment…. Car l’innovation financière, Dieu seul sait combien le sujet me passionne.

Déjà, savez-vous tous ce qu’est une FinTech ? A l’origine, le mot associait « Financial » et « Technology ». Aujourd’hui, on désigne par FinTech toute start-up qui propose des produits, outils, ou services innovateurs dans l’industrie financière.

Découvrons donc le palmarès 2015 (par ordre alphabétique des noms des leaders)

  • SmartAngels.fr (Benoît Bazzocchi) : plateforme destinée aux particuliers qui souhaitent investir dans les start-ups. Le message d’accueil du site en dit long :

SmartAngels

  • Lydia Solutions (Cyril Chiche) : application permettant d’effectuer des paiements sécurisés à partir de son smartphone

Lydia

  • The Assets (Alain Clot) : plateforme permettant aux entreprises d’acheter ou de vendre des actifs…. Une sorte de Bon Coin pour les immobilisations d’entreprises 🙂
  • Aston iTrade Finance (Amaury de la Lance) : plateforme permettant d’améliorer la gestion des postes clients et fournisseurs, en proposant des solutions de recouvrement, de financement court terme, afin d’éviter des impayés. Ce site établi le lien entre entreprises, assureurs crédit et financeurs

Aston itrade finance

  • FinTechMag (Guillaume-Olivier Doré) : comme son nom l’inqique c’est un magazine en ligne sur “l’actualité des fintech de l’œil des entrepreneurs”
  • Finance Innovation (Joëlle Durieux) : c’est une organisation qui octroie des labels aux projets créatifs, selon des critères tels l’innovation, la stratégie et la crédibilité.
  • Lendix (Olivier Goy) : plateforme permettant à des particuliers de prêter de l’argent aux PME moyennant rénumération. Et on parle de montant flexibles (à partir de 20€) générant des intérêts (entre 4% et 9%). N’est-ce pas génial ! Faire fonctionner l’économie réelle ! La vraie finance que j’aime! Un de mes coups de cœur de l’année

Lendix

  • Prêt d’Union (Geoffroy Guigou) : plateforme permettant à des particuliers de se prêter de l’argent entre eux ! Aïe…. concurrence aigue pour les banques !

Prêt d'union

  • Anatec (Jonathan Herscovici) : plateforme dédiée à la gestion de l’épargne sur internet via des moyens digitaux
  • Ledger (Eric Larchevêque) dont l’objectif est de sécuriser les portefeuilles électroniques en bitcoin
  • Leetchi (Céline Lazorthes), un peu plus connu du public je pense…. Cette plateforme qu’on sollicite lorsqu’on souhaite collecter de l’argent auprès de personnes situées sur des lieux géographiques différents, créant ainsi une cagnotte transférable sur le compte bancaire de notre choix
  • Head of fintech du groupe ING (Benoît Legrand)
  • Le CEO du Crédit Mutuel Arkea qui se montre très actif dans l’accompagnement de nombreuses FinTech telles Prêt d’union, Yomoni (robot-advisor), Leetchi.com.
  • Le fondateur du Paris FinTech Forum, Laurent Nizri, qui se tiendra le 28 janvier 2016 à Bercy
  • Finexkap (Cédric Teissier), également une plateforme de rachat de factures clients. 

 « Les français ont des talents reconnus en Finance et en Mathématiques-Ingénierie. Il n’est pas étonnant que le mariage des deux savoir-faire, la FinTech, devienne un de leurs domaines d’excellence », explique Alain Clot, président de l’association France FinTech.

“We’re living in a transformational era for financial services. Our children will look back at these past decades and laugh at how we banked” Bradley Leimer, Mechanics Bank, California.

Les FinTech pourraient devenir à terme une menace sérieuse face aux institutions financières traditionnelles. Les banques qui l’ont compris essayent astucieusement de rentrer au capital de certaines start-up… Mais la négociation peut s’avérer rude, car les FinTech malines ne sont pas prêtes à se faire racheter!

Advertisements

One comment

  1. Tu as bien fait de relinker ces petites pépites et cet article fait à minima une heureuse: Moi et mes clients aussi! Maison Nouss va pouvoir utiliser les appli de paiement via mobile pour obtenir les règlements clients!!! Keep on going geekie!!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s